LE MOT DE LA SEMAINE




Un négociant en vins a passé une commande à l'un de ses fournisseurs habituels. Le lendemain, il reçoit un fax :
- Désolé, ne peux honorer la commande avant que la commande précédente ne soit payée.
Le négociant envoie alors à son tour un fax au fournisseur :
- Annuler la commande. Ne peux attendre si longtemps.





Trois scientifiques, un ingénieur, un biologiste et un mathématicien discutent sur la terrasse d'un pub.
Ils remarquent que 2 personnes entrent dans une maison situé en face du café.
1 heure plus tard, 3 personnes en sortent.

L'ingénieur dit : "Les données initiales étaient fausses"
Le biologiste dit: "C'est simple, ils se sont reproduits".
Le mathématicien dit : "Si 1 personne entre de nouveau dans la maison, elle redeviendra vide".





C'est un gars assis au bar d'un restaurant. Il attend qu'une table se libère et remarque une très jolie jeune femme, elle aussi assise au bar, en train de prendre un apéritif.
Le gars s'avance vers elle et dit:
- Ça va vous paraître un peu abrupt, mais accepteriez-vous de dîner avec moi ce soir?
La jeune femme se lève tout d'un coup de son siège et crie presque:
- Quoi!?! Vous accompagner chez vous??? Pour qui me prenez-vous, espèce de pervers obsédé ?!!
En entendant ça, le gars retourne tout penaud à son siège de bar en pensant: "cette femme est complètement folle..."

Cinq minutes plus tard, la femme quitte son siège de bar et rejoint notre gars. Elle lui dit alors:
- Je suis terriblement désolée pour la scène de tout à l'heure. Je suis en licence de psychologie et nous étudions en ce moment les réactions des gens lorsqu'on leur fait une réponse surprenante!
Alors le gars se lève d'un seul coup de son tabouret de bar et hurle:
- QUOI?? 2000 FRANCS ?! VOUS ÊTES FOLLE !





Un type arrive au ciel. St-Pierre lui demande ce qui lui est arrivé. L'homme répond :
- J'étais en voyage en train de traverser un pont suspendu au-dessus d'une rivière infestée d'alligators. Soudain, le pont a cédé. Heureusement, tout le monde a réussi à s'agripper à la rampe. Cependant, nous étions trop nombreux et la rampe menaçait de céder à son tour.
Le guide nous a dit alors que quelqu'un devrait se sacrifier et sauter pour libérer un peu de poids et sauver les autres de la tragédie. Alors un homme s'est laissé tomber dans la rivière.

St-Pierre interroge alors:
- Daccord, mais que faites-vous ici si ce n'est pas vous l'homme qui s'est sacrifié?
- Ah ça c'est parce que le guide nous a dit qu'un homme aussi courageux méritait d'ëtre applaudi...





Un jour, deux pommes de terre se promènent ; L'une d'elles traverse la route et se fait renverser .
L'autre se retourne et dit "oh ! Purée !"





"Un type qui vient de faire une longue route en voiture pendant la nuit décide de s'arrêter pour dormir un peu sur le coup des 6 heures du matin, avant de continuer son chemin, encore long.
Il s'arrête sur un parking à l'entrée d'une grande ville, un peu à l'écart de la grande route, pour dormir un peu. Mais son parking est en fait un lieu de passage obligé pour tous les joggers du dimanche de la ville. Et sur le coup des sept heures, il est réveillé par un Toc Toc à la fenêtre de la voiture.
Le voyageur, tiré de son sommeil ouvre les yeux, baisse la vitre et dit :
- Ouais, qu'est-ce qu'il y a ? - Vous avez l'heure, demande le jogger.
- Il est 7h15, répond le voyageur après un coup d'oeil sur sa montre.

Le jogger le remercie, et s'en va en courant. Le voyageur se rendort, mais pour peu de temps car des coups sur sa vitre le tirent de son sommeil :
- Pardon monsieur, est-ce que vous avez l'heure ?
- 7h30 ! Le deuxième jogger remercie et s'en va.

Voyant que d'autres joggers risquent par la suite de venir l'empêcher de dormir, le voyageur prend un papier, un crayon, et il écrit :"" Je ne sais pas l'heure qu'il est !"" sur son papier, qu'il colle bien en évidence sur sa vitre. Puis il se rendort.

Un quart d'heure plus tard, on tape au carreau :
- Monsieur, monsieur ! Il est 7h45 ! "




Un médecin est réveillé par le téléphone en pleine nuit.
"Venez vite, implore une femme, mon fils vient d'avaler un préservatif!"

Le praticien s'habille en hâte mais il n'a pas le temps de partir que le téléphone sonne à nouveau.

"Le problème est réglé, docteur, ne venez plus. Mon mari en a trouvé un autre. "





Trois amis, un chirurgien, un architecte et un politicien discutent, autour d'une table, pour savoir quelle est la plus ancienne de leurs professions :  
- C'est la mienne, assure le chirurgien. La Bible dit bien qu'Êve est née après qu'Adam eut subi l'ablation d'une côte.  
- Non, c'est la mienne, fait l'architecte. Le monde a été crée à partir du chaos. C'est évidemment un travail d'architecte.
  - Et alors, questionne le politique. A votre avis, qui avait créé le chaos ?




Une jeune hôtesse de l'air effectue son premier vol.

A l'escale, le commandant de bord lui indique un hôtel et lui donne rendez-vous le lendemain matin à l'aéroport pour le vol de retour. A l'heure prévue, l'hôtesse ne se présente pas. Enervé de ce retard, le commandant appelle l'hôtel et obtient la chambre de la jeune fille. Il lui demande de s'expliquer sur son retard.

Pleurant à chaudes larmes, la jeune fille marmonne à l'autre bout de la ligne : "Je suis prisonnière dans la chambre. Je ne sais plus quoi faire."
Surpris, le commandant répond: "Mais enfin que se passe t-il ?"
La malheureuse réplique: "Ecoutez Commandant, dans cette chambre, il n'y a que trois portes. La première, c'est la salle de bain, la seconde, c'est un placard et sur la troisième, il y a un panneau qui dit: "Ne pas déranger"..."




Un homme complètement saoul entre dans une église, se dirige en titubant vers le confessionnal et y pénètre.
Une minute plus tard, le curé ouvre le judas et lui demande :
- Je peux vous aider, mon fils ?
- C'est pas de refus ! Y a du papier de votre côté ?




David va voir son banquier.
- Marc, j'ai besoin d'un crédit.
- D'accord David, combien te faut-il ?
- 1 dollar.
- Mais, David, il n'y a pas besoin de crédit ! Entre nous, je te connais bien, je te fais un découvert d'un dollar quand tu veux, sur n'importe lequel des tes comptes !
- J'ai besoin d'un crédit d'un dollar, et si tu ne me le fais pas je ferme tous mes comptes et je ferme ceux de Jeanne et de tous mes fils aussi !
- Bon, bon, du calme, je te fais un crédit d'un dollar, à titre exceptionnel, parce que c'est toi, va. Un crédit... pour combien de temps, David ?
- Un mois.
- Mais tu veux ma mort, ma parole ! Un crédit pendant un mois, je ne peux pas faire ça.
- J'ai besoin d'un crédit d'un dollar pendant un mois, et si tu ne me le fais pas je ferme tous mes comptes et je ferme ceux de Jeanne et de tous mes fils aussi !
- Ok, d'accord, un dollar, un mois, c'est bien parce que c'est toi.
- Tu me fais quel taux, Marc ?
- Tout compris ça va te faire dans les 3 % par mois, je ne peux pas faire mieux, ça va ?
- Oui, oui. Je dois te laisser une garantie, je suppose ?
- Pour ce montant ? Tu rêves ? Non, non, signe là et c'est bon.
- Je te laisse la BMW en dépôt de garantie, voilà les clefs, elle est garée en bas. - Mais non, je te dis, ce n'est pas la peine.
- Je te laisse la BMW en dépôt de garantie, et si tu ne l'acceptes pas je ferme tous mes comptes et je ferme ceux de Jeanne et de tous mes fils aussi ! Non, mais !
- Oh, là, t'es franchement intraitable, David. Laisse la BMW si tu veux, va. T'es terrible !

David rentre chez lui, et annonce fièrement à Jeanne :
- Chérie, fais les valises ! On part un mois au soleil, j'ai trouvé un parking pour 1 dollar par mois pour la voiture !




"Deux employés de la ville de Paris sont occupés à une étrange mission: l'un d'entre eux creuse de larges trous sur le bord de la chaussée et l'autre les rebouche quelques minutes après. Les deux hommes sont en outre très dynamiques. Leur petit manège dure depuis une bonne demi-heure lorsqu'un passant qui surpris par cette scène étonnante intervient...
Vous pouvez m'expliquer ce que vous êtes en train de faire ?"", demande t-il aux deux employés municipaux.
Celui qui creuse rétorque: ""Ouais, ça peut vous paraître étrange mais Fernand, celui qui plante les arbres, est malade aujourd'hui."" "




A la fin du jugement d'un divorce, le juge déclare au mari :
"Après mûre réflexion, j'ai décidé de donner une pension mensuelle de 1 500 dollars à votre ex-femme dans cette affaire de divorce."

Et le mari répond :
"Très bien. J'essaierai moi aussi de donner quelque chose de temps en temps... "




Une jeune informaticienne qui paramétrait la nouvelle machine d'un utilisateur, lui demanda quel mot de passe il voulait utiliser pour accéder au réseau.
Voulant taquiner la gamine, il lui dit d'entrer "Pénis".
Sans sourciller, elle tapa le mot de passe et elle éclata de rire à la lecture du message système.
Mais quel était donc ce message ?




PASSWORD REJECTED. NOT LONG ENOUGH.




Un dimanche, le vieux prêtre d'une commune rurale qui exerçait depuis une bonne quarantaine d'années, concluait son sermon hebdomadaire en tapant du poing sur l'autel.
Il lance à ses fidèles: "J'ai entendu l'expression "péché d'adultère" au moins un millier de fois depuis que j'officie dans cette église. Je vous le dis tout net, si j'entends encore une seule fois ces mots, je prends ma retraite."

Tout le monde l'aimait bien dans le village et on s'accorda donc à ne plus jamais employer les mots interdits. Les habitants décidèrent à la place d'employer l'expression "j'ai chuté". Cette initiative calma le vieux prêtre qui vécut l'esprit tranquille pendant encore plusieurs années.

Après sa disparition, un jeune curé vint le remplacer dans la paroisse et il nota tout de suite la quantité alarmante "d'accidents" liés aux lois de la gravitation dont étaient victimes les habitants du village.
Il prit donc la décision d'aller trouver le Maire de la commune. Il lui dit: "Monsieur le Maire, il vous faut intervenir d'urgence sur l'état des trottoirs du village. C'est bien simple, il semble que tout le monde perde l'équilibre dans cette ville…"
Le premier citoyen, comprenant que personne dans la commune ne l'avait informé du véritable sens de l'expression "j'ai chuté" éclata de rire.
Il se tordait sur son bureau lorsque le jeune curé le rappela à l'ordre: "Qu'est ce qui vous fait donc rire à ce point ? A votre place, je ne me réjouirais pas. Tenez, pour citer un exemple qui vous concerne, votre femme a chuté trois fois la semaine dernière..."




- Ca va mal, dit un gars à un de ses amis, ma femme passe ses soirées à faire le tour des bars.
- Elle est alcoolique ?
- Non, elle me cherche !




"Pourquoi un japonais a toujours froid quand il habite en bord de rivière ?
- Parce que le nippon de la rivière caille !"




La troisième guerre mondiale a éclaté. Les militaires ont mis au point un ordinateur ultra puissant, auquel ils peuvent soumettre des problèmes tactiques particulièrement ardus. Cet ordinateur bénéficie des dernières recherches en intelligence artificielle et d'une puissance de calcul stupéfiante.
L'état major a fait entrer un maximum de données : les règlements militaires, l'état des armements, toutes les campagnes de Jules César et de Napoléon, les grandes guerres mondiales et les guérillas de tous les continents, les données de la géographie et de la politique mondiale, et même l'âge du capitaine.
Lui ayant fait ingurgiter les données, ils posent la question :
- Faut-il attaquer aujourd'hui ou remettre l'attaque à un autre jour ?
L'ordinateur émet quelques cliquetis, une série de bips et soudain, la réponse jaillit :
- Oui.
Les généraux se regardent, perplexes. L'un d'eux décide d'agir : il s'approche du clavier et tape une autre question :
 - Oui quoi ?
L'ordinateur répond, instantanément :
- Oui mon général !






C'est un couple de vieux fermiers qui participe à la remise des prix d'un concours de taureaux.
Présentateur : 3ème prix, le taureau Gédéon, 3 ans, 3 saillies par jour.
La dame en donnant du coude à son mari, lui dit: " Tu as entendu, 3 fois par jour. "
Présentateur : 2ème prix, le taureau Olivier, 5 ans, 6 saillies par jour.
La dame redonne du coude à son mari et dit: " Tu as entendu, 6 fois par jour. "
Présentateur : 1er prix, le taureau Gérard, 6 ans et demi, 9 saillies par jour.
 La dame répète le même geste et dit: " Tu as entendu, 9 fois par jour et ça c'est sans viagra. "
Notre bonhomme s'adresse au présentateur et lui dit: " Notre Gérard à 9 fois par jour, c'est avec la même vache? "
Et le présentateur lui répond: " Bien sûr que non. "
Notre bonhomme donne du coude à sa femme et lui dit: " Tu as entendu. "






hébergeur php corse hebergement
rencontre histoires drôles, blagues