LE MOT DE LA SEMAINE




Un photographe (d'un grand quotidien national) est affecté à un reportage sur un grand feu de forêt.
La fumée étant trop épaisse pour obtenir de belles images, il décide d’appeler la direction de son journal pour louer un avion. La Direction accepte et réserve un appareil.
Dès qu'il est arrivé au petit aéroport de sa région, le photographe voit l'avion qui l'attend sur la piste.Sans perdre uin instant, il saute dedans avec son matériel et hurle : " Allons y ! Allons y! "
Le pilote décolle et prend rapidement de l'altitude :
- " Volez au-dessus du côté nord du feu, dit le photographe, faites au minimum trois ou quatre passages."
- " Pourquoi ? " demande le pilote.
- "Je vais prendre des photos ! Je suis un photographe, et les photographes prennent des photos ! " dit-il avec exaspération et en montrant son matériel. Après un temps de réflexion, le pilote se tourne et répond :
" Vous voulez dire que vous n'êtes pas l'instructeur ? "




Un chasseur de têtes demande à un homme qui cherche un emploi :
- Voici un dessin qui représente une mer. Trois hommes nagent. Un requin s'approche d'eux et les menace. L'un des nageurs évolue en toute confiance, totalement désarmé. Le deuxième tient un grand couteau et est prêt à défendre chèrement sa vie. Le troisième a pris la précaution d'emporter un fusil lance harpons. A quel personnage de ce dessin vous identifiez-vous ?
- Heu... Au troisième homme.
- Dommage ! Ce que nous cherchons ce sont des requins.




Le candidat à un nouveau poste dans une entreprise ajoute timidement après l'entretien avec le chef du personnel :
- Je dois vous avouer une petite chose, monsieur, je suis un peu superstitieux !
- Qu'à cela ne tienne, mon cher, répond le chef du personnel. Nous vous supprimerons simplement votre treizième mois !




SNCF. Le hall de gare est désert.
Un homme se présente au guichet pour acheter son billet. La guichetière, sans même lever le nez, lui dit :
- Pas d'énervement ! Chacun son tour ! Le voyageur, étonné, regarde autour de lui et ne voit personne. Il renouvelle sa demande et reçoit la même réponse de l'employée.
Alors, énervé, le client se penche et la gifle. La préposée se lève en hurlant :
- Mais quel est l'abruti qui vient de me gifler ?
Le voyageur répond très calmement :
Avec cette cohue, allez savoir !




Un gars entre dans une banque et dit à la guichetière :
- Je voudrais ouvrir un putain de compte dans ta putain de banque...
- Pardon ? dit la dame.
- T'es bouchée ou quoi, je voudrais ouvrir un putain de compte dans ta putain de banque...
- Ecoutez monsieur, je vais appeler le directeur...
- C'est ça, poufiasse, appelle ton putain de directeur...
Le directeur arrive :
- Monsieur, il y a un petit problème ......
- J'en sais que dalle, putain ! Je veux ouvrir un putain de compte dans ta putain de banque parce que j'ai touché un putain d'héritage d'un milliard !
Et le directeur répond :
- Et cette connasse vous fait chier ???




Le vieil homme vient de mourir. Le curé ne tarit pas d'éloges : quel bon mari c'était, et quel bon chrétien, et comment il aimait ses enfants, etc...
Finalement, la veuve a un doute. Elle se penche sur un des fils et lui dit à l'oreille :
Va jusqu'au cercueil et jette un oeil à l'intérieur pour voir si c'est bien ton père qui est là dedans...




Un client arrive pour entrer dans une petite boutique et voit une affiche sur la porte:
« DANGER - PRENEZ GARDE AU CHIEN! »
Il ouvre la porte et voit un vieux chien gros et paresseux couché par terre dormant profondément. Il s'approche du caissier et demande:
- Est-ce que c'est de ce chien là que les gens devraient se méfier?
- Oui monsieur!
Le client éclate alors d'un rire fou. Il poursuit:
- Voyons, ce chien n'a rien de dangereux, pourquoi cette affiche dans la porte?
J'ai mis cette affiche parce que les gens n'arrêtaient pas de trébucher à cause du chien!




Un vieux Juif meurt et rencontre Dieu en arrivant au paradis.
Il fait le bilan de sa vie:
- La pire chose qui me soit arrivée, c'est quand mon fils s'est converti au catholicisme..dit-il.
- Moi aussi, lui répond Dieu.
- Et qu'est-ce que vous avez fait? demande le Juif.
- Un nouveau testament...




PERLES DES IMPOTS

Outre mer : Pour Dom, voir Tom.

Les chiffres que vous utilisez dans votre déclaration sont incompatibles avec les mathématiques

Si le différend persiste, c'est que nous devons avoir raison.

Votre dossier indiquant 57 enfants à charge, merci de rétablir la virgule.

Vous nous dites ne pas bénéficier de revenus suffisants pour vous acquitter du montant de cet impôt, ce dont j'ai pris bonne note. Merci de faire le nécessaire pour trouver des revenus suffisants.




Un homme téléphone au domicile de son collègue.

C'est le jeune fils de trois ans de ce dernier qui lui répond :
- Allô (tout bas)
- Bonjour, est-ce que ton papa est là ?
- (tout bas) Voui ...
- Puis-je lui parler ?
- (très bas) Non....
- Pourquoi ?
- (toujours très bas) Il est occupé.
- Y a-t-il d'autres personnes ?
- (tout bas) Voui....
- Qui?
- (encore plus bas) Ma maman.
- Puis-je lui parler ?
- (tout bas) Non.
- Pourquoi ?
- (chuchoté) Elle est occupée.
- Mais y a-t-il d'autres personnes dans la maison ?
- (tout bas) Voui.....
- Qui?
- (tout bas) La police.
- (énervé) Mais puis-je leur parler?
- (tout bas) Non.....
- Mais pourquoi ?
- (tout bas) Ils sont occupés.
- Mais que font-ils à la fin ?
- (très très très bas) Ils me cherchent .......




Un groupe des femmes a estimé que l'ordinateur était du genre masculin pour les raisons suivantes :
1. Il est supposé vous aider, mais la plupart du temps, il est LE problème.
2. Il a plein d'informations, mais n'a aucune imagination.
3. Dès que vous en avez un, vous réalisez que si vous aviez attendu un peu plus longtemps vous auriez eu un modèle plus performant.

Un groupe d'hommes est arrivé à la conclusion que l'ordinateur est du genre féminin, pour les raisons suivantes :
1. On ne comprend pas sa logique.
2. La moindre erreur est stockée en mémoire pour être ressortie au moment le plus inopportun !
3. Dès que vous en avez un, vous découvrez que vous devez dépenser la moitié de votre salaire en accessoires.




Un inspecteur sanitaire contrôle une ferme en Normandie et demande au paysan :
-" Et cette vache, là, elle est tatouée ?"
Et le paysan, piqué au vif :
- "Bien sûr elle est à moué !"




Un homme d'affaire à rendez-vous à l'autre bout du pays, mais il arrive en avance, et décide de discuter avec un paysan en attendant...
- Oh! Les jolies poules! Mais dîtes moi, combien d'œufs pondent-elles par jour ?
- Oh ! Les blanches, elles doivent me faire bien 2 oeufs par jours ! Les noires aussi d'ailleurs, lui répond le paysan.
- Ah !? ET ces beaux moutons ! Combien de kilos de laine vous donnent-ils par an ?
- Oh, les blancs, ils doivent bin m'faire 6 kilo par an ! Les noirs aussi d'ailleurs, lui dit ce dernier.
- Ah ?! Et, ces belles vaches, elles vous donnent beaucoup de lait ?
- Oh ! Les blanches, elles doivent bin m'donner six litres de lait par jour ! Les noires aussi d'ailleurs...
- Ah ?! Mais, dites-moi, pourquoi distinguez-vous toujours les bêtes noires des bêtes blanches, puisqu'elles vous donnent toujours la même chose? lui demanda l'homme d'affaire.
- Et ben, c'est bien simple : les bêtes blanches, elles sont à moi !...Les noires aussi d'ailleurs.




Un homme qui aimait pousser un peu sa voiture atteint 160km/h sur l'autoroute. C'est alors qu'il aperçoit une voiture de police qui tente de le rattraper. Il appuie sur l'accélérateur et atteint cette fois 200 km/h. Toujours poursuivi, il décide de ralentir et de se laisser rattraper.
Le policier s'approche, prend ses papiers sans dire un mot, les examine, jette un coup d'œil à la voiture et lui it: "Ecoutez, je termine mon service et je suis préssé. Je n'ai pas envie de rédiger une contravention. Alors, si vous me donnez une excuse que je n'ai jamais entendue, je vous laisse aller."
L'homme hésite un moment et lui répond : "La semaine dernière, un policier est parti avec ma femme...".
"Et alors!" rétorqua le policier.
"Eh bien, je croyais que c'était lui qui essayait de me la ramener"




Charlie Chaplin et Einstein conversaient ensemble :
- Ce que j'admire chez vous, c'est que votre art est international, déclarait Einstein à l'artiste. Tout le monde vous comprend.
- Mais, répond Charlot, votre gloire est encore plus méritoire : tout le monde vous admire et pourtant personne ne vous comprend !




Une secrétaire propose à son patron de trier son courrier et de détruire ce qui remonte à six ans et plus.
D'accord répond celui-ci, distrait, mais faites en d'abord des photocopies !




Un adjudant-chef est en train de s'exercer au tir. Il est couché sur le sol et tire quelques balles en coup par coup. Lorsque le contrôle est effectué sur les cibles, le soldat crie à l'intention de l'adjudant-chef :
- AUCUNE BALLE DANS LA CIBLE, ADJUDANT-CHEF !
Alors l'adjudant-chef regarde son arme... puis regarde la cible... puis regarde à nouveau son arme... puis encore la cible. Ensuite, il tire un coup en l'air et voit au-dessus de sa tête un petit trou rond dans le toit de la casemate de tir.
Alors l'adjudant-chef hurle en direction du soldat :
- ÇA PART D'ICI CORRECTEMENT. LE PROBLÈME DOIT SE TROUVER LÀ-BAS .




Une femme demande à son mari :
- Dis moi sincèrement. Que préfères-tu chez moi, mon visage ou mon corps ?
Le mari l'observe attentivement de la tête au pied puis répond :
-Ce que je préfère, c'est ton sens de l'humour !




Ça se passe au Lac Saint-Jean, Québec. Une voiture fait des zigzags.
Un policier qui voit le véhicule dangereux fait signe au conducteur de s'arrêter.
Lorsque le gars est arrêté à son niveau, il lui dit :
- Monsieur, je dois contrôler votre alcoolémie. Vous allez devoir souffler dans cet alcoomètre.
Le chauffeur répond :
- Je ne peux pas, je suis asthmatique, et souffler dans ce genre de trucs, ça me déclenche des crises d'asthme...
- D'accord. Dans ce cas, vous allez venir avec moi au commissariat, et un médecin vous fera une prise de sang.
- Impossible, je suis hémophile. Les plaies de piqûres me font toujours saigner et j'ai de gigantesques hématomes sur les bras pendant des mois...
- Et bien dans ce cas, je me baserai simplement sur un examen visuel de vos capacités ; venez avec moi jusqu'à cette ligne blanche, vous allez essayer de marcher tout droit en mettant vos pieds sur la ligne !
- C'est impossible !
- Et pourquoi cette fois-ci ?
- Parce que je suis saoul.




Dans une région ravagée par le choléra, un officier du service de santé de l'armée visite une caserne.
Il interroge un sous-officier : "Quelles précautions observez-vous pour rendre l'eau potable?"
- Eh bien, d'abord nous la filtrons.
- Très bien. Et après?
- Nous la faisons bouillir.
- Parfait. Et ensuite?
- Pour ne courir aucun risque, nous buvons de la bière!




Un avocat de la ville de Charlotte (Caroline du Nord) avait acheté une boîte de 24 cigares très rares et très chers. Il les a ensuite assurés contre le feu. Dans le mois qui suivit, ayant consommé ses cigares, l'avocat envoya une déclaration à sa compagnie d'assurance indiquant que les cigares avaient été perdus "dans une série de petits incendies".
La compagnie d'assurance refusa de payer en avançant que l'homme avait consommé les cigares de façon normale.
L'avocat intenta un procès... et le gagna ! Le juge fut d'accord avec la compagnie d'assurance sur le fait que la réclamation était de nature tout à fait frivole mais il indiqua que l'avocat détenait une police de la compagnie qui garantissait que les cigares étaient assurés contre le feu sans définir ce qui constituait un incendie "acceptable". Le juge déclara donc la compagnie dans l'obligation d'indemniser l'avocat.
Au lieu d'avoir à endurer des procédures d'appel longues et coûteuses, la compagnie d'assurance accepta le jugement et paya donc 15 000 dollars à l'avocat pour la perte de ses précieux cigares due aux regrettables "incendies".
Une fois que l'avocat eut encaissé le chèque, la compagnie d'assurance le poursuivit pour 24 chefs d'accusation d'incendies criminels !!!
Utilisant la propre déclaration d'assurance de l'avocat ainsi que son témoignage au premier procès, l'avocat fut accusé d'avoir volontairement incendié une propriété assurée afin de toucher le montant d'assurance. Il fut condamné à 24 mois de prison ainsi qu'à une amende de 24 000 dollars.

Ceci est une histoire vraie, aux Etats Unis et nulle part ailleurs.




Un étudiant en stage à l'étranger pour six mois reçoit une lettre de sa petite amie. Elle disait ceci :
"Cher Bernard, Je ne peux pas poursuivre notre relation. La distance entre nous est trop grande. Je dois t'avouer que je t'ai trompé deux fois depuis que tu es parti, et cela n'est juste pour aucun de nous. J'en suis désolée. Merci de me renvoyer la photo de moi que je t'avais donnée."
Bises. Sophie

Le jeune homme, vexé et blessé, demande à ses amis de lui donner autant de photos que possible de leurs petites amies, soeurs, cousines, etc...
A la photo de Sophie il ajoute les photos fournies par ses copains. Il y avait ainsi 57 photos dans cette enveloppe... avec ce petit mot :
" Chère Sophie, Je suis désolé, mais je ne me souviens pas de qui tu es. Merci de prendre ta photo dans la pile, et de me renvoyer les autres."
Bien à toi. Bernard




Dans un grand magasin, le 24 décembre, une petite fille s'approche du Père Noël qui l'invite à monter sur ses genoux et qui lui demande :
- Bonjour ma petite fille. Alors dis-moi, qu'est-ce que tu aimerais pour Noël ?
La petite fille le fixe alors avec des grands yeux pleins d'angoisse, des larmes ne tardent pas à couler et elle sanglote :
Ca veut dire que tu n'as pas reçu mon e-mail ?


hébergeur site voila hebergement
rencontre histoires drôles, blagues