(Numéro 59 - Cyberdiffusion du 03-03-2002)

LE MOT DE LA SEMAINE EST :  foule

"For three days and three nights the thousands that flooded Max Yasgur's farm shared, laughed, got wet, shared some more, listened, napped, ate, talked, sang, and shared some more, and with not one act of physical violence, showed the world what a generation was made of, what peace, love and music were really about." -- from Woodstock 1969

"Avez-vous remarqué que quand une foule quitte un lieu, il y en a toujours qui trouvent le moyen de sortir les derniers !"
anonyme

"Il y aura toujours dans la foule un crétin qui, sous prétexte qu'il ne comprend pas, décrétera qu'il n'y a rien à comprendre."
Amélie Nothomb - Péplum

"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison."
Coluche- Pensées et anecdotes

"Deux possibilités existent : soit nous sommes seuls dans l'univers, soit nous ne le sommes pas. Les deux hypothèses sont tout aussi effrayantes."
Arthur Charles Clarke - 2001 Odyssée de l'espace
le mot | les échos| pour finir |
LES ECHOS DE LASEMAINE DERNIERE : fantasme
Le mot de la semaine dernière n'était pas facile ! La preuve :
hebergement de site web
L'œuvre déréalise la réalité bien plus qu'elle ne vise, comme le disait Freud, à réaliser, dans un espace imaginaire, les déréalités du fantasme.
Encyclopédia Universalis - envoi de Suzanne T.

ET POUR FINIR

Trois scientifiques, un ingénieur, un biologiste et un mathématicien discutent sur la terrasse d'un pub.
Ils remarquent que 2 personnes entrent dans une maison situé en face du café.
1 heure plus tard, 3 personnes en sortent.

L'ingénieur dit : "Les données initiales étaient fausses".
Le biologiste dit: "C'est simple, ils se sont reproduits".
Le mathématicien dit : "Si 1 personne entre de nouveau dans la maison, elle redeviendra vide".


POST-SCRIPTUM

Un jour, une étoile s'éteindra,
Je veillerai encore sur le monde.
Ensuite, les fleuves reprendront leur calme
Et le vent cessera enfin de rire.



Poème contemporain de Célia Bornert
BONNE SEMAINE