(Numéro 60 - Cyberdiffusion du 10-03-2002)

LE MOT DE LA SEMAINE EST :  leçon

Auguste Renoir - La leçon de piano
"Le professeur de piano venait deux fois par semaine pour combler l'immense fossé qui séparait Dorothée de Chopin."
George Ade
"Si vous voulez enseigner le latin à Pierre, que faut-il connaître ?
- Le latin, bien sûr !
- Eh bien non ! Il faut connaître Pierre."
Anonyme
"L'horticulture, c'est simple : on l'apprend en cent leçons - une leçon par an."
Alain Meilland
"C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde."
Boris Vian (1920-1959)
le mot | les échos| pour finir |
LES ECHOS DE LASEMAINE DERNIERE : foule

"La foule, qu'est-ce -que c'est ? Un mélange de sots, de gens brillants et de gens normaux."
Anonyme - envoi de Suzanne T.
"La preuve du pire, c'est la foule."
Sénèque - envoi de Virginie C.
"Dans toute foule il y a plus de pieds que de cervelles."
Anonyme - envoi de Arnaud de C.
"Céder une fois à la foule, c'est lui donner conscience de sa force et se condamner à lui céder toujours."
Gustave Le bon - envoi de Jacky S.

hebergeur internet
ET POUR FINIR
Illustration de la complexité de notre époque et de l'inquiétante autonomie des véhicules automobiles !

PERLES RENAUT ASSISTANCE :

"Je vous appelle d'une cabine. J'ai ma voiture qui est restée a l'extérieur.
Standard : Avez-vous la plaque d'immatriculation ?
Client : Ah non ! Non! Elle est toujours sur la voiture."

"Pourriez-vous m'envoyer un dépanneur pour qu'il voit si c'est la peine qu'il vienne ?"

"Vous pouvez m'envoyer un dépanneur pour enlever le chêne qui est tombé sur ma voiture ?"

Standard : "Vous avez quel modèle de voiture, s'il vous plait ?"
Client (un peu énervé) : "Une merde ! "
Standard (prudent) : "Euh... S'agirait-il d'une Renault ?"
Client : "Qu'est-ce que je viens de vous dire ? !!!!"

"Ma voiture ne me parle plus."

"Ma voiture vient de fumer. Depuis, elle refuse d'avancer."
(sans doute un problème de joint)

"Je vous rappelle, la voiture vient de se dépanner toute seule."

"Je voudrais réserver pour un dépannage." (on n'est jamais trop prudent !)

Vous et moi ...

POST-SCRIPTUM
Il reste neuf mois à entendre citer Victor Hugo et son fameux :
"Ce siècle avait deux ans, Rome remplaçait Sparte,
Déjà Napoléon perçait sous Bonaparte,
….."

Il est encore temps de réviser pour briller en société.

Oh ! combien de marins, combien de capitaines
Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines,
Dans ce morne horizon se sont évanouis !
Combien ont disparu, dure et triste fortune !
Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune,
Sous l'aveugle océan à jamais enfouis.
(...)
Où sont-ils, les marins sombrés dans les nuits noires ?
O flots, que vous savez de lugubres histoires !
Flots profonds, redoutés des mères à genoux !
Vous vous les racontez en montant les marées,
Et c'est ce qui vous fait ces voix désespérées
Que vous avez le soir quand vous venez vers nous !



Victor Hugo - Océano Nox
Pour en savoir plus, et avoir, entre autres le texte intégral de ce poème :
Aller sur : poetes.com/hugo
BONNE SEMAINE


continuer avec : étudiant
continuer avec : apprendre