(Numéro 140 - Cyberdiffusion du 01-02-2004)

LE MOT DE LA SEMAINE EST :  "tabac"





Page consacrée aux tabagiques ! (j'en connais, mais je ne donnerai pas de noms)

" Cessez de fumer, sinon vous mourrez jeune."
C'était l'une des recommandations favorites de Sarah Bernhard.
- Bah ! répliqua un jour Sacha Guitry, mon père a soixante-deux ans et il fume toujours.
-S'il ne fumait pas, s'écria-t-elle, il en aurait au moins quatre-vingts !
anonyme

"Je me demande bien ce que l'on faisait après l'amour avant l'invention de la cigarette."
anonyme

"S'il n'y avait pas la Science, combien d'entre nous pourraient profiter de leur cancer pendant plus de cinq ans ?"
Pierre Desproges
Vivons heureux en attendant la mort
LES ECHOS DE LASEMAINE DERNIERE : "paresse"
"C'est pour parvenir au repos que chacun travaille ; c'est encore la paresse qui rend laborieux;"
Jean-Jacques Rousseau ( 1712 - 1778)
Jacky Sanchez

"On dit que les Corses sont paresseux; c'est pas vrai... Ils sont vite abattus, c'est tout! "
Laurent Ruquier
le mot | les échos| pour finir | hebergement joomla post-scriptum
ET POUR FINIR PAR UNE HISTOIRE
Un adjudant-chef est en train de s'exercer au tir. Il est couché sur le sol et tire quelques balles en coup par coup. Lorsque le contrôle est effectué sur les cibles, le soldat crie à l'intention de l'adjudant-chef :
- AUCUNE BALLE DANS LA CIBLE, ADJUDANT-CHEF !
Alors l'adjudant-chef regarde son arme... puis regarde la cible... puis regarde à nouveau son arme... puis encore la cible. Ensuite, il tire un coup en l'air et voit au-dessus de sa tête un petit trou rond dans le toit de la casemate de tir.
Alors l'adjudant-chef hurle en direction du soldat :
- ÇA PART D'ICI CORRECTEMENT. LE PROBLÈME DOIT SE TROUVER LÀ-BAS.


le mot | les échos| pour finir| post-scriptum
POST-SCRIPTUM EN FORME DE POESIE

Je ne sais ce qui m’a pris
Mais un jour j’ai noirci
Du papier de riz,
J’y ai mis des gribouillis
Quelques rimes pour faire joli
C’est de la poésie ….
M’a-t-on dit !!!!!



BONNE SEMAINE



continuer avec : "médecine"