(Numéro 128 - Cyberdiffusion du 09-11-2003)

LE MOT DE LA SEMAINE EST :  "masque "



René GRUAU


Ce qui rend la rose mystérieuse, c'est qu'il est impossible de savoir si sa beauté est un cadeau ou si elle est là pour dissimuler les épines. Allez ensuite savoir pourquoi les poètes comparent souvent les femmes aux roses ?
Glissons sans plus y réfléchir de la rose aux apparences, des apparences au fard et du fard au MASQUE.
"Rien au monde, après l'espérance,
N'est plus trompeur que l'apparence."
Charles Perrault (1628 - 1703) - Griselidis

"Le visage du monde se farde de plus en plus. L'artifice l'envahit à mesure que l'homme s'en rend maître."
Pierre Jakez Hélias (1914-1995)- Le Cheval d'orgueil

"Qui son visage farde à son cul pense."
Proverbe Indien

"La parole a été donnée à l'homme pour déguiser ce qu'il ressent et le regard pour déguiser ce qu'il dit. Ne vous fiez à rien ! "
Talleyrand (1754 - 1836)

LES ECHOS DE LASEMAINE DERNIERE : "rose"
Les jeunes filles se sont réveillées avec les roses !
"Les filles sont des roses, les garçons des papillons et les parents les épines qui empêchent les papillons de se poser sur les roses."
Anonyme – envoi de Petite Delph

"Si la vie n'est pas rose, elle est de quelle couleur ?"
Parole d'enfant – envoi de Petite Delph

"Vis ta vie comme une rose, répand avec bienveillance ton parfum sur les autres."
Saï-Baba – envoi d'Andréa V.

"Venez au jardin, madame, je voudrais que mes roses vous voient."
Richard Shéridan – envoi de Suzanne T.

"Ce n'est point parce qu'il y a une rose sur le rosier que l'oiseau s'y pose : C'est parce qu'il y a des pucerons. "
Jules Renard (1864-1910) – envoi de Jacky S.
hébergeur php
ET POUR FINIR PAR UNE HISTOIRE
Un restaurateur a mis une petite annonce pour trouver un cuisinier. Le premier candidat qui se présente se dépeint en ces termes :
- Je suis un sous-officier en retraite. J'ai cuisiné pendant vingt ans dans une cantine d'officiers et j'ai été blessé trois fois.
Le restaurateur décide de lui faire faire un essai, puis il goûte le plat préparé par l'ancien cuisinier. Il conclut avec une mine dégoûtée :
- Vous avez de la chance qu'ils vous aient seulement blessé !


le mot | les échos| pour finir| post-scriptum
POST-SCRIPTUM EN FORME DE POESIE
Ho hisse et ho !
Pour ceux qui ignoraient l'existence de Sibiril, voici l'adresse
http://www.bretagne-du-leon.com/sibiril.htm

MARIS STELLA

Sous les coiffes de lin, toutes croisant leurs bras
Vêtus de laine rude ou de mince percale,
Les femmes à genoux sur le roc de la cale,
Regardent l'océan blanchir l'Ile de Batz.

Les hommes, pères, fils, maris, amants, là-bas
Avec ceux de Paimpol, d'Audierne et de Cancale,
Vers le Nord sont partis pour la lointaine escale,
Que de hardis pêcheurs qui ne reviendront pas !

Par dessus la rumeur de la mer et des côtes,
Un chant plaintif s'élève, invoquant à voix hautes
L'Etoile sainte : espoir des marins en péril.
Et l'angélus, courbant tous ces fronts noirs de hâle,
Des clochers de Roscoff a ceux de Sybiril
S'envole, tinte et meurt dans le ciel rose et pâle.


José Maria de Heredia

BONNE SEMAINE



continuer avec : "mensonge"
continuer avec : "illusion"






aa