(Numéro 127 - Cyberdiffusion du 02-11-2003)

LE MOT DE LA SEMAINE EST :  "rose "





Symbole éternel de la beauté et du temps qui passe.
"Naître avec le printemps, mourir avec les roses :
Voilà du papillon le destin enchanté."
Lamartine (1790-1869) Nouvelles méditations – Le papillon

"Ce ne sont pas mes épines qui me protègent, dit la rose. C'est mon parfum."
Paul Claudel - Cent phrases pour un éventail

"La rose qui meurt de soif a besoin du jardinier, mais le jardinier a encore plus besoin de la rose qui meurt de soif : sans la soif de sa fleur, il n'existe pas."
Amélie Nothomb - Attentat

"Si la matière grise était rose, plus personne n'aurait d'idées noires."
Pierre Dac (1893 - 1975)

LES ECHOS DE LASEMAINE DERNIERE : "média"
"La manipulation des élites est encore plus facile que celle des masses."
Jean Yanne (1934 - 2003)
Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil

"La communication" c'est ce qui sert à expliquer que les échecs sont des succès ; le service public de la communication, c'est ce qui sert à contraindre les citoyens à écouter cette explication. »
Jean-François Revel - Fin du siècle des ombres
Envoi de Françoise de S.

"Il est difficile de comprendre l’empressement que mettent certains journaux, spécialement consacrés aux débats judiciaires, à instruire leurs lecteurs de l’arrestation des individus, avant que leur culpabilité soit démontrée d’une manière positive ; je ne sais même pas jusqu’à quel point cela devrait être permis ?"
François Vidocq -
Voleurs, physiologie de leurs moeurs et de leur langage (1837)
Voir, pour l'apprécier, la date de cette citation.
hebergement joomla
ET POUR FINIR PAR UNE HISTOIRE
La Toussaint, histoire de cimetière.
Une petite fille creuse un trou avec sa pelle.
Le voisin l'aperçoit et lui dit:
- Qu'est-ce que tu enterres là?
La gamine, sans le regarder, dit d'un ton froid:
- J'enterre mon poisson rouge qui est mort.
- Ton poisson rouge? Mais ne trouves-tu pas que ton trou est très grand pour un petit poisson rouge?
- Non, mon poisson est dans le ventre de ton imbécile de chat.


le mot | les échos| pour finir| post-scriptum
POST-SCRIPTUM EN FORME DE POESIE
Puisque c'est la Toussaint

Là-haut, tu es. Là-haut quoi qu'il advienne,
femme-soleil d'un miracle à jamais
que rien ne sépare de la pure lumière
ni du souffle ascendant de notre amour promis

à une autre altitude. Tu es là, hors d'atteinte,
hors du monde où meurent les âmes et les corps.
Tu danses sur l'horizon que je porte en moi
pour abolir l'espace et le temps. Tu vis à l'infini.


André Velter
L'amour extrême - Poèmes pour Chantal Mauduit

BONNE SEMAINE



continuer avec : "beauté"
continuer avec : "amour"






aa