(Numéro 78 - Cyberdiffusion du 29-09-2002)

LE MOT DE LA SEMAINE EST :  "écologie"




Je crois qu'on ne s'éloigne pas trop du doute et encore moins de la finance !

"Quand le dernier arbre sera abattu,
La dernière rivière empoisonnée,
Le dernier poisson pêché,
Alors vous découvrirez
Que l'argent ne se mange pas. "
Proverbe des Indiens du Canada

"L'illusion écologique est un consolationnisme comme tous les systèmes fondés sur la donnée de base que l'homme veut avant tout vivre heureux dans un monde heureux et harmonieux. C'est le principe, proclamé et allant de soi, de toutes les utopies sociales, que ce soit les innombrables variétés du socialisme, de l'anarchie, du communisme... de l'écologie. Toutes entrevoient les lendemains radieux dans un avenir à portée de main, il suffit d'en mettre un bon coup, par la révolution ou par l'éducation des masses, pour que le bon sens et l'altruisme prennent enfin les commandes.
Espoir et action, c'est tout ce que demandent nos petites machineries intimes pour tuer l'angoisse ou, du moins, l'oublier. "
François Cavanna La belle fille sur le tas d’ordures

"Il ne sert de rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre."
François Mauriac Bloc-notes
Ce qui me fait penser à ce propos féministe :
"On a réussi à envoyer un homme sur la lune ; pourquoi ne les envoie-t-on pas tous ?"

le mot | les échos| pour finir |
LES ECHOS DE LASEMAINE DERNIERE : "doute"
Aristote a dit que le doute est le commencement de la sagesse. Mais écoutons aussi Michel Audiard !

"La police, c'est comme la Sainte Vierge. Si elle n'apparaît pas de temps en temps, le doute s'installe."
Michel Audiard (1920-1985)

D'après certains savants travaux, la montagne des Dix commandements ne se trouverait plus sur le Sinaï : ce n'est plus la foi, c'est le doute, maintenant, qui déplace les montagnes".
André Frossard (1915 - 1995) - envoi de Françoise de S.
hébergeur php mysql
"Le doute est un hommage rendu à l'espoir."
Lautréamont - envoi de Suzanne T.

ET POUR FINIR
C'est un bègue qui trouve un jour un cheval mort dans la rue, juste en face de chez lui.
Il téléphone au commissariat :
- Bon..bon.bon...bon...bonjour! C'est...c'est...c'est... c'est le co..co...co...commi...commissariat?
- Allô? Oui c'est bien le commissariat. Que voulez-vous?
- Y..y..y...y y-a un che..che..che..cheval mm..mm..mm..mort a la rr...rr..rrue Gaga...Ga..Gaga..Gaga...
- À la rue Garibaldi?
- Non ! A la rr...rr..rrue Gaga...Ga..Gaga..Gaga...
- Bon, je n'ai pas que ça à faire, hein? Alors bonne journée! [clac!]

Cinq minutes plus tard :
- Bbb..bbb.bbb...bonjj jj...bonjour! C'est...c'est...c'est... c'est l'co..co...co...commisss...ssariat?
- Allô? Oui c'est bien le commissariat. Que voulez-vous?
- Y..y..y...y-a un che..che..che..cheval y-a un che-cheval mm..mm..mm..mort a la rr...rr..rrue Gaga...Ga..Gaga..Gaga...
- À la rue Garibaldi?
- Nnnon! Non, à la rr...rr..rrue Gaga...Ga..Gaga..Gaga...
- Bon, écoutez, la plaisanterie n'est pas drôle ! Alors bonne journée! [clac!]

Puis encore cinq minutes plus tard :
- Bbb..bbb.bbb...bonjj jj...bonjour! C'est...c'est...c'est... c'est le co..co...co...commis...commissariat?
- Allô ? Oui c'est bien le commissariat. Encore vous ! Qu'est ce que c'est que votre histoire de cheval ?
- Y..y..y...y-a un che..che..che..cheval mm..mm..mm..mort a la rr...rr..rue Gaga...Ga..Gaga..Gaga...
- À la rue Garibaldi?
- Nnnon ! A la rr...rr..rrue Gaga...Ga..Gaga..Gaga...
- (clac!)

Enfin, UNE HEURE PLUS TARD:
- Bbb..bbb.bbb...bonjj jj...bonjour! C'est...c'est...c'est... c'est l'co..co...co...commi...ssariat ?
- Oui !
- Y..y..y...y-a un che..che..che..cheval mm..mm..mm..mort a la rr..rr..rrue Gaga...Ga..Gaga..Gaga...
- À la rue Garibaldi?
- Ouiiiiiii!
- Mais il fallait nous le dire plus tôt! Enfin, pourquoi avoir attendu aussi longtemps?
- Il a ff..ff..ffallu qu..qq..q.que j.. je. jj..j que jj.. que je le déplace!




BONNE SEMAINE



retourner à : début page
continuer avec : "science"
continuer avec : "eau"






aa