(Numéro 73 - Cyberdiffusion du 23-06-2002)

LE MOT DE LA SEMAINE EST :  "vent"


Photo : Samuel Dhote - http://home.nordnet.fr/~sdhote/



"Ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent."
Edgar Faure

"Sème du bonheur dans le champ du voisin, tu seras surpris de constater ce que le vent fera produire au tien."
Juliette St-Gelais

"L'aventure est dans chaque souffle de vent."
Charles Lindbergh The Sprit of Saint Louis

"Être dans le vent : une ambition de feuille morte..."
Gustave Thibon
le mot | les échos| pour finir |
LES ECHOS DE LASEMAINE DERNIERE : "beauté"
moitié beauté, moitié laideur ....

"Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination."
Marcel Proust (1871-1922) –.Albertine disparue - envoi de Stéphane P.

"Les femmes extrêmement belles étonnent moins le second jour."
Stendhal – envoi de Suzanne T.

"Si l'état créait un impôt sur la beauté, je serais exonéré."
SIM – envoi de Suzanne T.

"La laideur a ceci de supérieur à la beauté, qu'elle ne disparaît pas avec le temps."
Serge Gainsbourg (1928 - 1991) – envoi de Jacky S.
comment creer un site
ET POUR FINIR
Un homme et son épouse, tous deux amateurs de tennis, avaient été invités à jouer au tennis dans un parc privé que ne fréquentaient que des millionnaires. Le court en question était bordé par des superbes villas.

L'homme mit en garde sa femme :
"Applique toi et fais bien attention à ne pas envoyer la balle trop fort car tu risquerais de casser un carreau. Je n'ose même pas penser à ce que cela nous coûterait."
Malgré cette remarque, dès le premier échange, l'épouse renvoya maladroitement la balle qui vint casser un carreau...

Le mari, furieux mais honnête homme, se présenta chez le propriétaire de la villa endommagée.
Il fut reçu par un petit homme qui lui dit :
"C'est vous qui avez cassé le carreau ?"
Il répondit:
"Oui, j'en suis absolument désolé..."
Et le petit homme lui coupa la parole :
"Ne le soyez pas, en cassant le carreau, vous m'avez libéré... Je suis un génie et je veux vous accorder un voeu !"
L'homme, heureux, regarda sa femme et dit : "Je voudrais un milliard de francs pour être à l'abri du besoin jusqu'à la fin de mes jours."
"C'est comme si c'était fait !", rétorqua le petit homme avant d'ajouter :
"En échange, j'oserais vous demander une faveur. Cela fait plus d'un siècle que je suis seul. M'autoriseriez-vous à profiter des charmes de votre femme..."
L'homme prit le temps de réfléchir et répondit: "Et bien, au vu des circonstances et si elle est d'accord, je n'y vois pas d'objections. Un milliard de francs, ça n'est pas tous les jours."
Et le petit homme, emmenant la femme par la main, s'éclipsa à l'étage pendant deux bonnes heures.
Lorsqu'ils eurent terminé le petit homme demanda à la femme :
"Il a quel âge votre mari ?"
"Il a 35 ans, pourquoi ?", répondit-elle.
Le petit homme :
"Et il croit encore aux histoires de génie ? C'est complètement dément..."
POST-SCRIPTUM

Je ne sais pas pourquoi la pluie
Quitte là-haut ses oripeaux
Que sont les lourds nuages gris
Pour se coucher sur nos coteaux
Je ne sais pas pourquoi le vent
S'amuse dans les matins clairs
à colporter les rires d'enfants
Carillons frêles de l'hiver
Je ne sais pas pourquoi tout cela
Mais je sais que je t'aime encore.



Jacques Brel
Je ne sais pas
BONNE SEMAINE



retourner à : début page
continuer avec : "liberté"
continuer avec : "vitesse"
continuer avec : "folie"






aa