(Numéro 54 - Cyberdiffusion du 27-01-2002)

LE MOT DE LA SEMAINE EST :  sourire


"[...] les enfants sont aussi sans passé et c'est tout le mystère de l'innocence magique de leur sourire."
Milan Kundera Le livre du rire et de l'oubli,
"Ne gardez pas vos sourires, ils ne valent rien tant que vous ne les avez pas distribués."
anonyme
"Une des rares caractéristiques des visages fatigués, c'est que les sourires y restent imprimés une demi-seconde de trop."
Jean-Marie Boupart Beaux-draps
"Les rides devraient être tout simplement la trace des sourires."
Mark Twain (1835-1910)
 
LES ECHOS DE LASEMAINE DERNIERE : Chemin
Un envoi sur l'optimisme c'est inattendu en réponse à "chemin"; mais l'optimisme n'est-il pas un excellent chemin dans la vie ?

"Un optimiste, c'est un homme qui plante deux glands et qui s'achète un hamac."
Jean de Lattre de Tassigny
envoi de Grégoire T.
"De l’homme à l’homme vrai, le chemin passe par l’homme fou."
Michel Foucault
envoi d'Annik W.
"A chaque kilomètre
Chaque année
Des vieillards au front borné
Indiquent aux enfants la route,
d’un geste de ciment armé"
Jacques Prévert
envoi d'Annik W.
"Si haut qu'il peut grimper, un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse et réciproquement."
Pierre Dac
envoi de Suzanne T.

ET POUR FINIR
Sans commentaire ...

"Deux employés de la ville de Paris sont occupés à une étrange mission: l'un d'entre eux creuse de larges trous sur le bord de la chaussée et l'autre les rebouche quelques minutes après. Les deux hommes sont en outre très dynamiques. Leur petit manège dure depuis une bonne demi-heure lorsqu'un passant qui surpris par cette scène étonnante intervient...
Vous pouvez m'expliquer ce que vous êtes en train de faire ?"", demande t-il aux deux employés municipaux.
Celui qui creuse rétorque: ""Ouais, ça peut vous paraître étrange mais Fernand, celui qui plante les arbres, est malade aujourd'hui."" "

le mot | les échos| pour finir | post-scriptum
POST SCRIPTUM


Le jour se leva : clarté de sable fin et oiseaux très blancs
Foulement des dunes vierges mystères froissés
L’aube avait son sourire habituel
Son air dévêtu de grande dame
Silvaine Arabo
BONNE SEMAINE


continuer avec : bonheur (1)









hébergeur web certificat d hebergement
rencontre le mot 54 : sourire