(Numéro 52 - Cyberdiffusion du 13-01-2002)

LE MOT DE LA SEMAINE EST :  Erreur

Comme vous le constaterez ci-dessus, toute erreur a une explication.

Comme vous le constaterez ci-dessous, l'erreur est anonyme. Voilà d'ailleurs sa caractéristique la plus constante.

"L'homme est peut-être une erreur de genèse !"
anonyme
"Pourquoi contredire un homme, puisqu'on sait très bien qu'il persistera dans ses erreurs !"
anonyme
"Ordinateur : moyen conçu pour accélérer et automatiser les erreurs."
anonyme
"Tout le monde peut se tromper" disait le hérisson en descendant d'une brosse à habits."
anonyme
 
LES ECHOS DE LASEMAINE DERNIERE : Bonheur
Certains récoltent des citations, d'autres, comme Annik W. sont de vrais moissonneuses-batteuses. Jugez vous-mêmes.
"Il n'y a pas de bonheur intelligent."
Jean Rostand (1894-1977) - envoi d'Annik W.
"Le bonheur c'est la permanence de l'éphémère."
J.B. Portalis - envoi d'Annik W.
"Eurydice : Nous allons être très malheureux "
Orphée : Quel bonheur !"
Jean Anouilh - Orphée - envoi d'Annik W.
"Le bonheur c'est une bonne santé et une mauvaise mémoire."
Ingrid Bergmann
"Le bonheur est une petite chose qu'on grignote, assis par terre,au soleil."
Jean Giraudoux - envoi d'Annik W. et Suzanne T.
meilleur hébergeur "Le bonheur sera si grand au ciel que l'éternité sera bien vite passée !"
sagesse lyonnaise - envoi d'Arnaud de C.
"Il était heureux et, chaque fois qu'il respirait, le bord de la table et le bord du ventre se touchaient."
Jules Renard (1864-1910) - Journal - 1893
 
ET POUR FINIR
Une toute petite histoire toute fraîche !
Une jeune informaticienne qui paramétrait la nouvelle machine d'un utilisateur, lui demanda quel mot de passe il voulait utiliser pour accéder au réseau.
Voulant taquiner la gamine, il lui dit d'entrer "Pénis".
Sans sourciller, elle tapa le mot de passe et elle éclata de rire à la lecture du message système.
Mais quel était donc ce message ?




PASSWORD REJECTED. NOT LONG ENOUGH.



le mot | les échos| pour finir | post-scriptum
POST SCRIPTUM
Léopold Sédar Senghor est mort il y a peu de temps. J'ai trouvé sur le site du club des poètes, une poésie de lui que je vous propose.
http://www.franceweb.fr/poesie/index2.html

Femme nue, femme noire
Vêtue de ta couleur qui est vie, de ta forme qui est beauté
J'ai grandi à ton ombre; la douceur de tes mains bandait mes yeux
Et voilà qu'au coeur de l'Eté et de Midi,
Je te découvre, Terre promise, du haut d'un haut col calciné
Et ta beauté me foudroie en plein coeur, comme l'éclair d'un aigle

Femme nue, femme obscure
Fruit mûr à la chair ferme, sombres extases du vin noir, bouche qui fais lyrique ma bouche
Savane aux horizons purs, savane qui frémis aux caresses ferventes du Vent d'Est
Tamtam sculpté, tamtam tendu qui gronde sous les doigts du vainqueur
Ta voix grave de contralto est le chant spirituel de l'Aimée

Femme noire, femme obscure
Huile que ne ride nul souffle, huile calme aux flancs de l'athlète, aux flancs des princes du Mali
Gazelle aux attaches célestes, les perles sont étoiles sur la nuit de ta peau.
Délices des jeux de l'Esprit, les reflets de l'or ronge ta peau qui se moire
A l'ombre de ta chevelure, s'éclaire mon angoisse aux soleils prochains de tes yeux.

Femme nue, femme noire
Je chante ta beauté qui passe, forme que je fixe dans l'Eternel
Avant que le destin jaloux ne te réduise en cendres pour nourrir les racines de la vie.
Léopold Sédar Senghor - Œuvres poétiques
BONNE SEMAINE