(Numéro 19 - Cyberdiffusion du 18-03-2001)

LE MOT DE LA SEMAINE EST :  politique

Election oblige .

"En politique, il faut toujours suivre le droit chemin. On est sûr de n'y rencontrer personne."
(Bismarck)
"Je ferais aimablement remarquer aux hommes politiques qui me prennent pour un rigolo que ce n'est pas moi qui ai commencé."
(Coluche)
"J'ai vu les démocraties intervenir à peu près contre tout, sauf contre les fascismes."
(André Malraux - L'espoir)
"La dictature, c'est "ferme ta gueule", et la démocratie, c'est "cause toujours."
(Woody Allen)
comment creer un site    
début | les échos| pour finir
ET POUR FINIR

Un touriste est venu passer une semaine à Jérusalem. Il a emménagé dans un hôtel situé à quelques mètres du mur des lamentations. Chaque matin, en sortant de l'hôtel, il croise un vieil homme qui s'en va prier. Et le soir, lorsqu'il regagne l'hôtel, il recroise systématiquement le même personnage qui rentre chez lui.

Au bout de cinq jours, le touriste finit par engager la conversation avec le vieil homme: "Je vous ai vu venir chaque jour pour prier ici... Depuis combien de temps passez-vous toutes vos journées ici ?"
Le vieil homme répond aimablement: "Ben ça va bientôt faire 30 ans."
"30 ans de prières !", intervient le touriste, "c'est merveilleux ! ... et, si ce n'est pas indiscret, pour qui priez-vous ?"
L'homme se confie: "Le matin, je prie pour la paix dans le monde et la fraternité entre les hommes. L'après midi, je prie pour trouver une solution au problème de la famine dans le monde et pour vaincre les maladies de la surface de la planète..."
"C'est admirable !", remarque le touriste avant de demander: "et qu'est ce que vous ressentez quand vous priez dans ce lieu sacré ?"

Et le vieil homme: "Bah!... J'ai l'impression de parler à un mur."

BONNE SEMAINE


continuer avec : démocratie
continuer avec : politique (2)