(Numéro 185 - Cyberdiffusion du 13-02-2005)

CITATIONS DE LA SEMAINE : "violence"


The violence of the sea (détail)
Leila Kubba Kawash 1996.
http://www.calresco.org/toc.htm


"Il y a violence, lorsqu'elle est de nature à faire impression sur une personne raisonnable, et qu'elle peut lui inspirer la crainte d'exposer sa personne ou sa fortune à un mal considérable et présent." Article 1112 du Code civil.
"Si la violence est la réponse, alors la question était idiote."
Anonyme
"Quand dans une cage on enferme un lion affamé, un homme affamé, et une côtelette, ce n'est jamais la côtelette qui gagne."
François Cavanna
"Les modérés s'opposent toujours modérément à la violence."
Anatole France (1844-1924)
L'île des pingouins
"Si l'on te frappe sur la joue droite, ignore ce que tu fais de ta main gauche."
Francis Blanche (1919-1974)
LES ECHOS DE LASEMAINE DERNIERE : "preuve"
Pour les élèves du Lycée Louis Payen à La Réunion. Ces réflexions sur la preuve mathématique et la preuve tout court.
"Les mathématiques consistent à prouver une chose évidente par des moyens complexes."
Georges Polya (mathématicien)
"L'évidence paralyse la démonstration."
Pierre Reverdy (1889 - 1960)
ET POUR FINIR PAR UNE HISTOIRE
hebergeur site https SSL
Un homme en ballon dirigeable s'est égaré. Il perd de l'altitude et aperçoit une femme au sol. Il descend et lui crie :
- " Excusez-moi, pourriez-vous m'aider ? J'ai promis à un ami de le rejoindre d'ici une heure et je ne sais pas où je me trouve ".
La femme au sol répond :
- " Vous êtes dans un ballon à environ 10 mètres au-dessus du sol. Vous vous trouvez entre 40 et 41 degrés de latitude Nord et entre 59 et 60 degrés de longitude Ouest".
- " Vous devez être ingénieur ", dit l'homme.
- " C'est vrai ", répond la femme, " comment le savez-vous ? "
- " Eh bien ", dit l'homme, " tout ce que vous m'avez dit est techniquement correct, mais je n'ai aucune idée de ce que je dois faire de vos informations, et le fait est que je ne sais toujours pas où je suis. En toute franchise, vous ne m'avez pas beaucoup aidé. Vous avez tout au plus retardé mon voyage ".
- " Et vous vous devez être directeur ", répond la femme.
- " C'est vrai " répond l'homme, " mais comment le savez-vous? "
- " Eh bien " , dit la femme, " vous ne savez ni où vous êtes, ni où vous allez. C'est une grande masse d'air qui vous a placé dans votre position actuelle. Vous avez fait une promesse sans avoir aucune idée de comment vous alliez pouvoir la tenir, et vous attendez que des gens situés en dessous de vous résolvent vos problèmes. Le fait est que vous êtes exactement dans la même situation qu'avant notre rencontre sauf que maintenant, c'est de ma faute ".
le mot | les échos| pour finir| post-scriptum
POST-SCRIPTUM EN FORME DE POESIE
Preuve que l'espoir et la poésie sont toujours quelque part !
Marche,
N’arrête pas de marcher
D’ouvrir des portes
De soulever des pierres
De chercher dans les tiroirs de l’ombre
De creuser des puits dans la lumière

Cherche,
N’arrête pas de chercher
Les traces de l’oiseau dans l’air
L’écho dans le ravin
L’incendie dans les neiges de l’amandier

Tout l’ignoré
Le caché
L’inconnu
Le perdu

Cherche
Tu trouveras
Le mot et la couleur de ton poème
Jean-Pierre Siméon
http://www.remue.net/cont/simeon01.html
Envoi de Virginie C.

BONNE SEMAINE



continuer avec : guerre
continuer avec : guerre(2)
continuer avec : confrontation
continuer avec : haine
continuer avec : "tolérance"