(Numéro 167 - Cyberdiffusion du 17-10-2004)

CITATIONS DE LA SEMAINE :  "Apprendre"




Leçons de choses, leçons de la vie, …..
"Ce n'est pas ce que les filles savent qui inquiète leur mère, c'est la façon dont elles l'ont appris."
Colette (1873 - 1954)
"Ecoles : établissements où l'on apprend aux enfants ce qu'il faut savoir pour devenir des profeseurs."
Sacha Guitry (1885-1957)
"Au lieu de s'adapter à leur environnement, les hommes ont adapté leur environnement. Résultat, les enfants doivent maintenant suivre 10 à 15 ans d'études pour apprendre à survivre dans leur environnement."
du film "Les Dieux sont tombés sur la tête"
LES ECHOS DE LASEMAINE DERNIERE : "Politique"
Il n'y a que les politiciens pour croire que les français ne s'intéressent pas à la politique. En fait ils ne s'intéressent pas aux politiciens !
"On accusait autrefois les hommes politiques de ne songer qu'à "se remplir les poches". Aujourd'hui, on ne leur reproche plus guère que de vider les nôtres."
André Frossard – envoi de Françoise de S.
"La politique, ce n'est pas de résoudre les problèmes, c'est de faire taire ceux qui les posent."
Henri Queuille (président du Conseil) envoi de Suzanne T.
"L'ensemble du monde moderne s'est divisé en Conservateurs et en Progressistes. Le métier des Progressistes est de continuer à faire des erreurs. Le métier des Conservateurs est d'empêcher les erreurs d'être corrigées. "
Gilbert Keith Chesterton
"Après la révolution, avant l'empire, Mme de Staël discute véhémentement avec Bonaparte des événements d'actualité :
- Madame, je n'aime pas du tout les femmes qui s'intéressent à la politique.
- Monsieur, répondit-elle, à une époque où on leur coupe la tête, il est bien normal qu'elles cherchent à savoir pourquoi."
Anonyme

Et parce qu'on peut mettre de la poésie en toute chose ….
Petite Marianne s'étonne :
"Qui a mis mon crayon rouge à gauche alors que je l'avais mis au centre ?"
Marie-Reine Bud Printems - par elle-même
certificat SSL gratuit
ET POUR FINIR PAR UNE HISTOIRE
Une souris et un éléphant vont voir le curé de la paroisse pour qu'il les marie.
"Mais vous n'y pensez pas, mes bons enfants ! Allons, réfléchissez, vous n'êtes pas du tout faits l'un pour l'autre !"
La souris, d'un air timide et gêné :
"Mais, Monsieur le curé... c'est que.... on est obligés..."
le mot | les échos| pour finir| post-scriptum
POST-SCRIPTUM EN FORME DE POESIE

Ami, tu n'es pas coupable

Les coupables sont les soirs
Qui te traînent dans cette obscurité...
Ne te chagrine pas
Les souffrances des jours perdus
Passent vite.
Tes yeux ont appris à aimer
De toute façon
Apprendre aussi à oublier
Toutes les souffrances...
Üzeyir Cayci traduit par Y.Yurt
http://www.chez.com/damienbe/
(Poètes internautes)

BONNE SEMAINE



continuer avec : leçon
continuer avec : étudiant